mercredi 23 juillet 2014

Clap de fin : un documentaire (ep.2 : L'interview)

Par LaManie


Dans notre premier numéro, je vous parlais d’une troupe de musique que je comptais suivre pour la réalisation de mon documentaire auto-produit (j’utilise ce mot un peu savant pour dire que je le fais toute seule avec mes sousous à moi). La première étape, que j’ai pu vivre à la suite de mon premier article, m’a permis de découvrir Label Troupe. J’ai découvert l’ambiance et les différentes personnes qui se joignent à la troupe régulièrement. Tous les instruments se mêlent : guitare, saxophone, violon, djembé, trompette, etc. En attendant de pouvoir vous raconter mes premiers tournages, je me suis dit qu’une première interview des créateurs de Label Troupe pouvait être une bonne mise en bouche.

A l’origine, il s’agit d’une bande d’amis niçois, tous passionnés. Un jour, ils se sont dit qu’ils allaient se retrouver pour jouer ensemble. Petit retour sur la création d’un moment unique entre musiciens de tous horizons…

Pour commencer, qu’est-ce que Label Troupe pour vous ?
Label Troupe, c’est juste un regroupement d’amis qui voulaient faire de la musique ensemble, et je suppose qu’on devait faire trop de bruit dans l’appart, du coup on a décidé de jouer dehors. A l’appartement, ça devient ingérable quand on est trop nombreux…

Qui a eu l’idée de ce rassemblement ?
C’est Mathieu, celui qui possédait l’appartement, qui en a eu l’idée. En fait, il en avait l’idée depuis un moment. Ensuite, nous étions plusieurs à y réfléchir avec lui, une petite dizaine. A l’appartement, qui se trouve dans une petite ruelle du Vieux Nice, l’improvisation était primordiale : solistes et percussions, on rameutait plein de musiciens. Mais les percus, ça posait des problèmes aux voisins. Puis un jour, la chaleur de l’été et l’envie de s’agrandir nous a fait sortir, donc ce fut direction le MAMAC.

 
La soirée commence, les musiciens de Nice affluent.



Comment vous avez fait pour rameuter tout ce monde à vos rassemblements ?
Les musiciens ont débarqué petit à petit après qu’un ami jongleur nous ait rejoints. Il a ramené ses potes, puis ont commencé les duos musique et jonglerie, alors les gens venaient voir ça. Comme ça, une notion d’ambiance s’est installée. Les gens venaient de tous horizons, il y avait de quoi découvrir à chaque représentation. Ça nourrissait la curiosité et la volonté personnelle car c’était comme un monde nouveau, une page vierge. Ce qui est amusant, c’est qu’on a commencé à jouer dans la rue avec un chapeau pour récupérer quelques sous, puis en bougeant au MAMAC, on attirait les passants qui sortaient du musée ou du théâtre (TNN). Grâce à ça, le bouche à oreille a marché. Il nous arrive d’être jusqu’à cent personnes, musiciens et simples spectateurs !


Pourquoi avez-vous choisi comme lieu le MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain) ?
On a fait au plus simple. Le MAMAC a l’avantage d’être un peu isolé et de présenter une bonne acoustique et esthétique. Pour les jours, c’est un peu en fonction des disponibilités des gens, mais on s’est fixé sur le lundi et le vendredi principalement. Malgré tout, Label Troupe peut se retrouver n’importe quand, on se tient au courant grâce à une page Facebook que nous avons créé. Mais on aime bien bouger, il nous arrive de jouer dans la rue !

Et maintenant, vous en êtes où avec Label Troupe ?
Aujourd’hui, nous sommes en train de réfléchir à la création d’une association Label Troupe. Il ne s’agit pas d’un projet éphémère, on veut créer un réel mouvement musical. Notre grand désir, c’est d’insuffler l’envie à d’autres passionnés de musique de créer une troupe comme nous, de se retrouver pour jouer et partager. On va essayer de partir dans d’autres villes pour faire passer notre message, notre passion pour la musique.


Début de soirée, on s'installe au MAMAC...
Chapeau, les cuivres !
Killian et Lionel, qui m'ont fait découvrir Label Troupe.
Classe, le Killian, avec son nouveau bébé !
Label Troupe, c’est un rassemblement étonnant et merveilleux, où l’on rencontre des gens passionnants et passionnés. Si vous désirez participer à une soirée Label Troupe, rendez-vous au MAMAC à Nice tous les lundis soirs à vingt-deux heures ou au port les vendredis soirs. Tout le monde est bienvenu, même s'il n'est pas musicien !

C’est ainsi que s’achève ce deuxième épisode de Clap de fin, centré sur la réalisation d’un documentaire autour d’une troupe de musique niçoise. On se retrouve bientôt pour le début du tournage !




N’hésitez pas à les retrouver sur leur page Facebook et leur chaîne YouTube !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...