lundi 14 juillet 2014

Clap de Fin : un documentaire (ep.1)

Par LaManie

« Bienvenue dans ce premier numéro de Clap de Fin ! » Non, ceci n'est pas la phrase d'introduction à une nouvelle émission télévisée sur le cinéma, mais mon roman-articles de mes aventures audiovisuelles. J'ai la chance de participer à de nombreux projets de films, de festivals ou d'autres événements en rapport avec le cinéma. Grâce à ces petites rubriques, je vais vous faire vivre mes expériences. Nous commencerons par ma première réalisation de documentaire, en cet été 2014, alors que je m'ennuie un peu. 

L'idée m'est venue alors que, me sachant vouée à l'ennui parce que pas de travail cet été, je devais m'occuper. Déjà neuf mois que mon bébé Canon 600D me suit, ainsi que l'envie incessante de réaliser des petits films. Voilà donc ma motivation. Mais en quel format ? Pas une fiction, c'était certain, il me faudrait des acteurs et une équipe : trop compliqué. Alors j'ai décidé de me lancer dans un documentaire, avec mon appareil et mon culot comme seules armes. Maintenant, cherchons le sujet. Lui, a été assez simple à trouver. Pour la petite histoire, je me lavais les cheveux quand j'ai eu le déclic : qu'est-ce que j'aime ? La culture. Où est-ce que je vis ? Dans le Sud. Quelle est la plus grande et intéressante ville du Sud ? Nice. Voilà mon sujet : la culture à Nice. 

J'avais un sujet, mais il fallait que je sache comment le décliner. J'ai donc réfléchi à ce que signifiait la culture d'une ville. J'en suis arrivée à classer ça en plusieurs catégories : la musique, le théâtre, l'art, le cinéma, et d'autres petites choses. Nice est une grande ville très intéressante et vivante, il s'y passe toujours des choses, surtout l'été. 

Une fois mes idées organisées, je devais commencer par quelque chose. Par chance, j'ai pas mal d'amis qui habitent sur Nice, et parmi eux, de nombreux musiciens - la musique est toujours fascinante à filmer. En fait, ce premier sujet m'est venu tout seul : un jour que j'étais sur Facebook, j'ai vu des photos de ces fameux amis musiciens entourés de nombreux autres musiciens... Dans la rue. Mais pas pour quémander des sous. Juste une troupe réunie à un certain endroit... pour jouer. Je regarde plus attentivement, il s'agit d'un post d'une page Facebook nommée Label Troupe. « Ça y est, j'ai mon sujet. » Pourquoi chercher plus loin quand tout vient à vous ? 


Avouez que des assemblées comme ça, ça fait rêver !
Ainsi, j'ai contacté mes amis de cette troupe, leur expliquant mon projet de documentaire. Ce qui est fantastique avec le cinéma, c'est qu'il y a des passionnés partout. Mes amis en font partie. Mieux, ils sont ingénieurs son et caméramen. Et réunir des gens du métier sur un projet, c'est jamais trop dur. Bon, la chance, c'est cool parfois. 

Et voilà où j'en suis aujourd'hui. Dans le train allant vers Nice, mon appareil et mes nombreuses cartes SD dans la sacoche, prête à passer un bon moment à filmer. Mais ça, ce sera dans le prochain épisode de Clap de fin !




N'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à la page Facebook de Label Troupe, mes agneaux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...